Engrais solides, verts, agricoles : quels sont les différents types d’engrais ?

Les engrais sont des substances qui assurent l’apport des besoins vitaux des plantes. L’engrais solide, l’engrais vert et l’engrais agricole sont trois différents types d’engrais. Pour savoir en quoi se diffèrent ces trois types, vous allez voir dans l’article suivant qu’est-ce qu’on entend par engrais agricole, engrais vert et engrais solide.

L’engrais agricole

Il existe deux types d’engrais agricoles, entre autres l’engrais agricole minéral et l’engrais agricole organique. L’engrais minéral provient des gisements naturels ou des industries chimiques. Il est souvent fabriqué à partir de l’azote de l’air et il possède beaucoup d’éléments nutritifs. L’engrais organique est, quant à lui, issu des débris d’animaux ou de végétaux.

Par rapport à l’engrais minéral, ce type est beaucoup plus lent à agir et les éléments nutritifs qu’ils contiennent sont moins nombreux. L’on peut également classer l’engrais agricole en deux catégories bien distinctes à savoir l’engrais agricole simple qui est composé d’un seul élément (soit il est composé d’azote ou de potassium ou de phosphore). Et l’engrais agricole composé qui est formé d’au moins trois éléments (c’est-à-dire qu’il contient à la fois du phosphore, d’azote et du potassium). Pour plus d’informations, consultez le site www.ternoclic.com.

L’engrais vert

L’engrais vert est une sorte de plante utilisée par les jardiniers ou par les cultivateurs. Il sert à protéger et à améliorer le cycle nutritif du sol. Les racines des engrais verts créent des passages dans le sol et augmentent ainsi sa porosité. Cet effet permet une bonne aération et augmente les activités biologiques des micro-organismes dans le sol. Ce type d’engrais permet également de limiter l’apparition des mauvaises herbes. L’engrais vert peut être classé en trois catégories, à savoir :

– la catégorie des cultures intercalaires : les cultures intercalaires sont semées après ou en même temps que les cultures principales et elles sont placées entre ces dernières ;

– la catégorie des engrais verts en dérobée : ils sont également connus sous le nom de cultures de couverture. Les engrais verts en dérobée poussent avant ou après les cultures principales ;

– la catégorie des engrais verts de pleine saison : cette dernière catégorie  remplace les cultures principales pendant toute une saison.

Il est à souligner que les gels au cours de l’hiver, les traitements herbicides  et les travaux mécaniques effectués par les agriculteurs peuvent détruire les engrais verts. En voici quelques exemples de semences d’engrais verts : les semences de CIPAN ou Culture Intermédiaire Piège à Nitrates, le sarrasin et les fabacées ou les légumineuses.

L’engrais solide

Les engrais solides sont des formes d’engrais que l’on peut trouver sur le marché. Ils se présentent sous forme de bouchons, de granulés ou de poudres. Son utilisation présente quelques avantages :

– Par rapport aux engrais liquides, les engrais solides possèdent un niveau de tubérisation supérieur, ils assurent ainsi l’amélioration du rendement ;

– leurs teneurs en protéines sont plus élevées.

Et pour finir, le seul inconvénient des engrais solides est que ce type d’engrais agit lentement, il ne se diffuse dans la terre qu’après plusieurs semaines d’épandage.

A quoi sert l’engrais ? Définition et composition
Cultiver sans engrais est-ce possible ?