Cultiver sans engrais est-ce possible ?

Cultiver sans engrais est une méthode de production qui n’utilise ni d’engrais ni de pesticides ni d’aucuns autres produits chimiques. Mais est-il possible de cultiver sans engrais ? Pour répondre à cette question, veuillez consulter l’article suivant.

Cultiver sans engrais

Est-il possible de cultiver sans engrais ? C’est la question que l’on se pose souvent, désormais sachez que c’est tout à fait faisable. Il est vrai que la terre n’est pas un support minéral mais elle possède des centaines de millions de micro-organismes qui peuvent être utilisés pour la nourrir. Ainsi, il n’est pas nécessaire d’y ajouter des apports extérieurs tels que les engrais. En plus, tôt ou tard l’utilisation des engrais (qu’ils soient biologiques ou chimiques) a un effet néfaste sur le sol et sur les plantes. Eh oui, les engrais détériorent la fertilité des sols et l’accélération de la croissance rend les plantes plus fragiles (elles seront plus sensibles aux insectes et aux maladies).

Pour pouvoir cultiver sans engrais, il faut retourner la terre après chaque récolte afin de préparer la terre pour la prochaine culture et afin d’améliorer naturellement la fertilité du sol. Pour protéger les plantes contre les maladies, les mauvaises herbes et les insectes, utilisez des prédateurs naturels qui mangent les autres insectes ( utilisez par exemple des crapauds ou des coccinelles).

Les avantages

Cultiver sans engrais est très bénéfique  pour l’humanité et pour l’environnement. Grâce à ce type de production :

– les plantations sont saines ;

– les cultures sont de bonnes qualités et elles sont bios ;

– cultiver sans engrais est bon pour la santé, il a été prouvé scientifiquement que les composants chimiques des engrais provoquent des cancers et beaucoup d’autres maladies ;

– sur le plan environnemental, ce type de production préserve l’équilibre écologique. Les ressources du sous-sol et du sol ne sont victimes d’aucune irrégularité.

Les inconvénients

Même si cultiver sans engrais offre de bons avantages, il peut également présenter des inconvénients. Tout d’abord, vu que ce type de production n’utilise pas d’engrais ni de produit chimique pour favoriser la pousse des plantes, le taux de productivité est alors beaucoup plus faible. Ensuite, le coût de la production est plus cher car cette méthode de production requiert un grand nombre de main d’œuvre, c’est pourquoi le prix des produits bios est parfois très élevé. Ainsi, l’accès à ces types de produits n’est pas destiné aux grands publics. Puis en plus des coûts élevés de la production, le coût de l’obtention de la certification AB est également assez élevé. Et pour terminer, la certification suit une procédure longue et pénible.

Engrais solides, verts, agricoles : quels sont les différents types d’engrais ?
A quoi sert l’engrais ? Définition et composition